CEFIL

Qualité, réactivité et adaptabilité

Formation en français des réfugiés

Formation en français des réfugiés

Un collectif de 5 structures pour porter un projet d’accueil et d’accompagnement de 100 réfugiés statutaires à Paris : le CEFIL, Langues Plurielles, l’Ile aux Langues, Paroles Voyageuses et Tous Bénévoles.

Nos objectifs :
 Enseigner le français et favoriser l’autonomie des personnes au quotidien.
 Appuyer l’élaboration du projet professionnel de chaque personne.
 Promouvoir le lien social, notamment par des actions culturelles.

 

Public : réfugiés statutaires bénéficiaires de la protection intrnationale hébergés en CHU (ou hébergement précaire) ayant besoin de développer leurs compétences de communication orale prioritairement et de s’orienter vers une insertion professionnelle.

Profils : communication orale infra A1 ou A1. Communication écrite infra A1 (scolarisés dans leur pays d’origine) ou infra A1.1 (non scolarisés dans leur pays d’origine).

Objectif : atteindre le niveau A1 ou A2 à l’oral (selon niveau initial). Pour l’écrit différencier les objectifs selon les profils.

Nécessité de formation : parcours long pour développer l’oral à un niveau A1 ou A2 stabilisé. Pour l’écrit, cela permettra d’atteindre le niveau A1 pour les personnes scolarisées, et d’amorcer une entrée dans l’écrit pour les personnes non scolarisées.

Approche pédagogique : Un accent fort est mis sur la communication orale (réception / production) par le biais d’activités communicatives et actionnelles. La communication est favorisée par les échanges avec le groupe d’apprenants, mais aussi par les échanges avec les formateurs, le personnel administratif, et avec les bénévoles selon les actions (les activités culturelles par exemple). En effet, cet environnement propice au dialogue permet de transférer in situ les actes de parole appris en cours, et de valider directement leur bonne utilisation avec un interlocuteur qui n’est pas le formateur. Le formateur, de son côté, soutient les échanges formels et informels entre pairs dans le groupe, et a pour mission d’apporter de nouvelles connaissances, de les faire manipuler, de les corriger si nécessaire, et d’aider à la stabilisation de leur maîtrise.

La communication écrite (réception / production) est travaillée différemment selon le profil du public, à savoir personnes scolarisées antérieurement dans leur pays d’origine ou non. Le degré de scolarisation impactant l’apprentissage, les personnes n’ayant pas été scolarisées antérieurement ont une autonomie moindre face aux activités proposées en formation, et le formateur les accompagne particulièrement vers cette autonomie (utilisation d’un cahier ou d’un classeur, utilisation des TIC (technologies de l’information et de la communication), repérage temps/espace, raisonnement logique, etc.) en plus de les former en français. Dans le cadre de ce projet, tous les apprentissages se feront en présentiel.

Mise en œuvre : Un total de 8 groupes de formation linguistique (196h/groupe) et d’accompagnement socioprofessionnel (5h de suivi par personne) pour permettre au public visé une entrée progressive dans la vie professionnelle. Chaque groupe aura un rythme hebdomadaire de 12h (soient 4 x 3h par semaine sur 17 semaines).

Contact : 

Helena VELEDIAZ, coordinatrice de projet

helena.velediaz@cefil.org

01 40 38 67 76

L’action est financée par la Préfecture de Paris dans le cadre de l’appel à projet BOP 104.

Proudly powered by Wordpress